SEA FOG
Scénario 100
Réalisation 100
Acteurs 100
Audio 80
Image 80

Il est difficile de trouver des points négatifs. C’était un véritable plaisir et ce film donne envie de découvrir le cinéma sud-coréen. Le réalisateur a su ne pas s’enfermer dans des stéréotypes, tant dans les personnages que la réalisation avec une variété d’apports techniques et esthétiques

Summary Rating: 92.0% 92 Oh Oui !!!

SEA FOG

BBBoss m’a vraiment gâté cette semaine. Après « Fast & Furious 7 », voici « Sea Fog – Les Clandestins de Shim Sung-bo ». Lors du Showeb-Printemps 2015, son trailer n’était pas passé inaperçu et était l’un des plus happant du riche catalogue de Jokers Films. Le scénario est basé sur des faits réels, tragiques, illustré d’images sublimes. Mais qu’en est-il réellement ?

***

SEA FOG – LES CLANDESTINS
Titre original : Haemoo
Par Sung Bo Shim
Avec Yun-seok Kim, Park Yu-chun, Han Ye-Ri…
Le 1 avril 2015
Durée 1h45

Synopsis

Capitaine d’un bateau de pêche menacé d’être vendu par son propriétaire, Kang décide de racheter lui-même le navire pour sauvegarder son poste et son équipage. Mais la pêche est insuffisante, et l’argent vient à manquer. En désespoir de cause, il accepte de transporter des clandestins venus de Chine. Lors d’une nuit de tempête, tout va basculer et la traversée se transformer en véritable cauchemar…

_Seafog_Image01_BBBuzz

_Seafog_Image03_BBBuzz

UN SCÉNARIO ORNÉ DE PERSONNAGES « RICHES »

L’histoire en elle-même n’a rien d’inédit : une crise économique amenant à un drame social et virant même à l’horreur et à la folie. L’une des forces de ce film réside dans la qualité du scénario et de ses personnages.
Le plus intéressant est le capitaine Kang (Kim Yoon-seok). Bon, parfois misérable, il se retrouve petit à petit acteur « amplificateur » de la tragédie dans laquelle ce système capitaliste l’y a inscrit lui aussi à la base en tant que victime. Il devient tout aussi despote, sans compassion, déshumanisé. Et pourtant, chose étrange, il est difficile de le voir comme un être que monstrueux, même si ce qu’il fait reste horrible. La compassion prend alors le dessus. Bong Joon-ho et Shim Sung-bo ont également inséré dans le scénario d’autres personnages pour contre-balancer ce personnage et cette situation. Les quelques échanges clandestins/pécheurs n’ont pas été que confrontation et violence. Le jeune pécheur et la jeune clandestine, le vieux mécanicien et le vieil instituteur contribuent à instiller de l’optimisme dans le genre humain.

_Seafog_Image04_BBBuzz

_Seafog_Image05_BBBuzz

DES PLANS ET UNE PHOTOGRAPHIE SUBBLIMEMENT TRAVAILLÉS

Pour une première réalisation, Shim Sung-bo montre tout son savoir-faire. Les plans sont d’une telle composition qu’ils donnent l’impression d’être dans une expo photos. Il y a un réel esthétisme et une maitrise dans le cadrage. Le soleil orangé sur la mer, dans le bureau de l’entreprise et sur le bateau avec sa salle des machines, le transfert des clandestins et la cale peut être cité en exemple. L’affiche rend bien honneur au film.
Il a également su s’affranchir des difficultés que peuvent entrainer un tournage sur un petit chalutier, parfois étriqué, parfois spacieux. La diversité est aussi visible dans la réalisation avec des plans fixes en opposition à la caméra « épaule ». Tout ce travail permet véritablement de s’immerger dans cette ambiance « merveilleusement » oppressante.

_Seafog_Image02_BBBuzz

_Seafog_Image06_BBBuzz

Conclusion

Il est difficile de trouver des points négatifs. C’était un véritable plaisir et ce film donne envie de découvrir le cinéma sud-coréen. Le réalisateur a su ne pas s’enfermer dans des stéréotypes, tant dans les personnages que la réalisation avec une variété d’apports techniques et esthétiques. Laissez-vous tenter, vous ne serez pas déçu !

Parlons-en dans les commentaires ci-dessous et si vous avez aimé cet article, partagez-le !

Related posts

OH ! Independence Day : Resurgence !

OH ! Independence Day : Resurgence !


OH ! Independence Day : Resurgence !

Décidément, l'année 2016 sera marqué par de gros blockbusters ! Après la bande-annonce de Ninja Turtles 2 dévoilée dernièrement (à revoir ici) et celle d'X-men : Apocalypse (à revoir ici aussi), voici débarquer celle d'INDEPENDANCE DAY : RESURGENCE ! *** Independence Day : Resurgence...

[SDCC18] Un trailer pour SHAZAAAAAAM !!

[SDCC18] Un trailer pour SHAZAAAAAAM !!


[SDCC18] Un trailer pour SHAZAAAAAAM !!

Ça y est ! Le San Diego Comic Con 2018 est là et avec lui son lot d'annonces pour tous les fans de comics et les geeks du monde entier ! Trailers, Teasers, Posters, Covers, Jouets... blablabla... SHAZAAAAAAAM !! Annoncé seulement pour 2019, le film Shazam!, après de nombreuses fuites sur les...

Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées

Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées


Rating: 68.0%

Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées

Rating: 68.0%

Cette épopée était prévue en deux volets par Peter Jackson mais la production en a décidé autrement. Malheureusement, cela s’en ressent. Les scènes longues des combats, les personnages mal construits sont trop nombreux et supplantent la qualité des rares personnages bien étoffés…