Unfriended
Scénario 40
Réalisation 60
Acteurs 40
Audio 60
Image 100

Il ne fait pas de doute qu’Unfriended va plaire aux ados mais pas seulement. A part un scénario prévisible et des personnages trop caricaturaux, ce dernier est une vraie pépite de l’épouvante. Son but est de divertir tout en nous faisant peur. Vous avez été fan de Paranormal Activity, The Ring ? Foncez ! Vous ne l’êtes pas ? Essayez comme même. Ce film est une véritable surprise

Summary Rating: 60.0% 60 Oui

Unfriended

Avec l’arrivée de l’été, vient le lot de blockbusters et dans cette liste se cache toujours un film d’horreur/épouvante style slasher. L’optimisme était donc très modéré quant à la qualité des personnages et l’inédit du scénario. Mais voilà, le film fut une réelle surprise de par son approche et son efficacité. Cela n’y a rien d’étonnant au vue des producteurs (Jason Blum – Paranormal Activity, Insidious, Ouija, The Lazarus Effect – et Timur Bekmambetov – Wanted, 9, Abraham Lincoln : Vampire Hunter), le ton est donné.

***

UNFRIENDED
Par Levan Gabriadze
Avec Shelley Hennig, Moses Jacob Storm, Renee Olstead…
Le 24 juin 2015
Durée 1h23

Synopsis

Une jeune lycéenne se suicide après qu’une vidéo compromettante sur elle ait été publiée sur Internet. Un an plus tard, six de ses amis se connectent, un soir, sur skype, pour « tchater » entre eux. Mais une septième personne, inconnue des autres, se connecte également. Cet intrus se montre très vite sous un visage inquiétant et menace les six amis de tuer le premier qui se déconnectera. Peu à peu, les événements tragiques qui ont marqué la bande, un an plus tôt, refont surface et se montrent sous un nouveau jour.

_Unfriended_Image1_BBBuzz

UN SCENARIO PEU INTIMIDANT

Il n’a rien d’inédit. Un groupe d’adolescents se réunit sur le net et un mystérieux individu s’invite. On comprend assez vite que ses intentions ne sont pas de parler du dernier album de Taylor Swift. Son but est bel et bien de les terroriser, de dévoiler leurs sales petits secrets dont celui entourant la tragédie d’il y a un an et de leur en faire payer le prix fort. Un synopsis étrangement similaire à Scream, Souviens-toi l’été dernier… Alors oui on a un doute quant aux origines surnaturelles du hacker-harceleur. Il est vite dissipé au vue de la nature des meurtres et rappelle de surcroit d’autres films du même genre. Les personnages ne sont pas non plus la valeur ajoutée. Ils correspondent à des clichés et le jeu d’acteur n’est pas transcendant de performance.

Le réalisateur tente de mettre en avant le thème de l’intimidation et des dangers liés aux rumeurs propagées sur la toile. Cela n’apporte malheureusement pas plus de relief à l’histoire, juste un rappel sur les dernières actualités (Dangers de l’application Gossip par exemple). En même temps le but n’a jamais était de pondre le scénario du siècle. Il faut un film divertissant, peu cher (1 millions de $) et si possible très rentable (plus de 40 millions de $ de recette à ce jour).

_Unfriended_Image2_BBBuzz

L’HORREUR HYPNOTIQUE VERSION 2.0

Le parti pris d’utiliser un écran d’ordinateur pour dérouler l’intrigue est une réussite. Au bout d’une quarantaine de minutes, on finit par être complètement immergé dans cette atmosphère pesante et angoissante. La boulimie du début d’images, d’interactions via les différents moyens de communication web sont vite oubliées. Elles finissent même par favoriser la mise en scène et la narration.
On reconnait le savoir-faire et l’efficacité des petites productions de Blumhouse Productions comme Paranormal Activity. Pour seulement un budget de 1 million de $ et un très gros travail de post-production, l’intensité du film prend son ampleur. On se retrouve très vite stressé, angoissé. Un voyeurisme malsain se met en place. On devient friand de la moindre image pour satisfaire notre intérêt ressent pour l’horreur. Le scénario prévisible n’est plus un frein pour apprécier ce film.

_Unfriended_Image4_BBBuzz

CONCLUSION

Il ne fait pas de doute qu’Unfriended va plaire aux ados mais pas seulement. A part un scénario prévisible et des personnages trop caricaturaux, ce dernier est une vraie pépite de l’épouvante. Son but est de divertir tout en nous faisant peur. Vous avez été fan de Paranormal Activity, The Ring ? Foncez ! Vous ne l’êtes pas ? Essayez quand même. Ce film est une véritable surprise.

BANDE-ANNONCE VOST FR

Si vous les avez raté, retrouver les critiques des autres films d’épouvantes à venir avec Insidious : Chapitre 3 et Poltergeist.

Related posts

Nouvelle bande-annonce pour SHAZAM!

Nouvelle bande-annonce pour SHAZAM!


Nouvelle bande-annonce pour SHAZAM!

Nouvelle bande-annonce pour SHAZAM! Billy Batson, un adolescent, devient le super-héros Captain Marvel lorsqu'il prononce ce mot magique : "Shazam!". Ses capacités sont la combinaison des pouvoirs de six dieux et héros de l'ancien monde, dont les initiales forment cette parole magique : la...

Les Suffragettes

Les Suffragettes


Rating: 76.0%

Les Suffragettes

Rating: 76.0%

Ce film est une réussite. Sarah Gavon a su influer et transmettre des émotions fortes. Les histoires fictives et les moments historiques s’imbriquent à merveille. L’immersion et l’imprégnation qu’induit ce combat s’opère. Le jeu et la mise en scène apporte une authenticité difficile à obtenir dans ce genre de film.

Un teaser pour Super Freezer…

Un teaser pour Super Freezer...


Un teaser pour Super Freezer...

Le 18 avril prochain, dans les salles japonaises, le plus grand ennemie de San Goku revient… Freezer est de retour ! Dans ce nouveau film intitulé Dragon Ball Z: The Resurrection of F, Freezer est ramené à la vie par les boules de Cristal et revient sur Terre, bien décidé à se venger...