Mes impressions sur The Elder Scrolls : Morrowind
Scénario 80
Graphisme 85
Gameplay 90
Audio 95
Fun 90

ESO : Morrowind est une excellente addition au jeu de base plein de nostalgie qui offre également de nombreuses additions fort intéressantes qui ne vous laisseront pas d’ebony..

Summary Rating: 88.0% 88 Oh Oui !!!

Mes impressions sur The Elder Scrolls : Morrowind

Plus de 15 ans après la sortie du 3ème opus des « The Elder Scrolls », intitulé Morrowind, Zenimax Online Studios (dont Bethesda Softworks à qui l’ont doit ce dernier est une filiale) nous donne enfin l’opportunité de revisiter ces lieux qui nous ont été si chers. Ce n’est pas via un TES VI mais par son MMO, The Elder Scrolls Online (ESO) que cette nouvelle aventure nous attend…
Pour rappel, ESO est un MMORPG avant tout, basé sur l’univers TES. A sa sortie en 2014 il reçu des critiques mitigées mais il faut savoir que depuis le jeu à beaucoup évolué et bien que non exempt de défauts est très solide et plaisant (bien sur il faut accrocher à l’univers et admettre que c’est n’est pas Skyrim online mais bien un MMO). Ceci etant dit, voici le menu proposé par cette nouvelle extension : Une « nouvelle » zone à explorer : Vvardenfell (oui en réalité morrowind est le nom du continent mais c’est bien sur cette imposante île que se passe l’aventure, tout comme sur TES III hors extension) – Des nouvelles quêtes – Deux nouveaux donjons publiques et un nouveau Trial – Une nouvelle classe : Le Warden – Les Battlegrounds – Des nouveaux motifs, collectibles, sets et objets…

****

THE ELDER SCROLLS ONLINE : MORROWIND
Développé par Bethesda
Edité par Bethesda
Sortie 8 juin 2017
Type MMORPG
Découvrez The Elder Scrolls : Morrowind sur PC
Découvrez The Elder Scrolls : Morrowind sur PS4
Découvrez The Elder Scrolls : Morrowind sur XBOXONE

The Elder Scrolls Online: Morrowind – Trailer

L’île de Vvardenfell est vraiment très fidèle à sa première représentation que nous avions pu découvrir il y a tant d’années. Il est évident que les développeurs ont mis le paquet sur l’aspect nostalgie, surtout quand on compare certains lieux cultes tel que Seyda Neen ou Vivec (City) par exemple. Et ce bien que les événements d’ESO se déroule des centaines d’années avant ceux de TES III. Sans compter que les nouvelles pistes sonores apportées par l’extension sont sublimes. Il s’agit pour la plupart de remix modifiés de ce qu’on retrouvait dans Morrowind. Pour être brut : ça fait trop plaisir ma gueule ! Par rapport au jeu de base on a ainsi une ambiance sonore plus prononcée et plus présente. L’ensemble n’est bien sur pas un simple copié/collé et de nombreuses surprises vous attendent. Le seul point négatif est l’inaccessibilité de plusieurs endroits. On se retrouve en effet souvent devant des portes non actives, c’est bien dommage car on perd un peu l’excitation de l’exploration (peut être du contenu ultérieur ?). De plus, la Red Mountain est elle aussi non visitable, même si celà parait encore logique vu l’époque d’ESO, j’avoue que j’aurais vraiment aimé retrouvé un peu les sensations que j’avais eu lors de mon premier périple au Ghost Fence dans Morrowind. Un jour peut être ! Autre déception MAJEURE que les joueurs de TES III comprendront : *mini-spoil on* La première chose que j’ai faite en arrivant à Suran a bien sur été d’aller dans un certain club pour voir certaines « personnes » mais bien que le club était là je n’ai pas vu ce que j’étais venu voir ! *mini-spoil off*

L’exploration est poussée par de nombreuses quête disséminées sur l’ensemble de la zone de jeu. On aura tout une trame principale, qui par ailleurs à le droit à un prélude disponible même sans posséder l’extension. On aura ainsi la chance de cotoyer Vivec une nouvelle fois (ne criez pas au spoil on le voit dans le trailer et dans la cinématique d’intro voyons !). Agréable et bien ficelée, il est cependant un peu dommage que la quête principale se termine si rapidement. Bien heuresement, de nombreuses autres quêtes (à Suran, Balmora etc) sont disponibles et donnent de la valeur à Morrowind grâce à une très bonne narration. Cerise sur le gateau, plusieurs octroient même des collectibles en récompense (costume, personnalité etc). En plus de celles-ci, on retrouve également de nouvelles journalières qui se calquent sur le même principe de celle d’Orsinium. Au nombre de 4, elles vous demanderont soit un kill de World Boss, soit un delve, soit une chasse au monstre, soit la récupération d’objet dans une ruine daedric. En les complétants vous aurez une chance d’obtenir un des nouveaux motifs afin de compléter votre collection actuelle ou de vous faire un petit paquet de gold (forcémment à la sortie les prix sont très élévés).

Les deux nouveaux donjons publiques sont excellents. Tout d’abord de par leur taille, mais aussi par leur diversité. Outre le traditionnel Skill point à aller chercher avec le Group Event Zenimax a eu l’excellente idée de rajouter la possibilité d’obtenir un costume dans l’un (Robe de la sixième maison, Dagoth Ur représente sisi) et un pet dwemer dans l’autre. Chaque mob/boss à une chance de lacher un fragment de ces derniers et au bout de 7 (attention aux duplicatas) vous pourrez obtenir une box contenant l’objet de votre convoitise. L’avantage étant que tout est vendable ce qui donne une bonne raison (ou excuse pour ma part) de farmer ces donjons !
En plus des donjons publiques, le nouveau Trial (raid à 12), les Halls of Fabrication fera sans doute plaisir a la communauté de Raiding d’ESO en ajoutant celà au 4 trials déjà disponibles. C’est d’ailleurs Divaith Fyr qui va guidera à travers cette épreuve, la nostalgie à son paroxysme ! On peut cependant être un peu décu de ne pas avoir eu l’apparition de donjons supplémentaires (instanciés pour un groupe) comme ce fut le cas pour Shadow of the Hist par exemple qui n’était pourtant qu’un DLC et non une extension.
Bien sur, rien ne dit que ça n’arrivera pas dans un futur (proche on l’espère !!).

Cette petite review serait incomplète si on ne parlait pas de l’ajout de la nouvelle classe, le Warden (Gardien). Venant supplémenter les 4 classes déjà présentes depuis le lancement, le Warden se veut « Jack of all trades, Master of none ». C’est à dire qu’il peut remplir tout les rôles mais qu’il n’excelle pas dans chacun d’entre eux. En effet, en regardant de plus près les skills à sa disposition, on s’aperçoit que tout y est, dps/tanking/heal, on a un peu de tout ! Je n’ai pas encore pu arriver au level max avec le Warden, mais la communauté propose déjà des builds très interessant, aussi bien Stam que Mag. Personnellement, je trouve cette classe intéressante et apprécie beaucoup le « délai » que certains skills ont après leur activation. Celà permet un « burst » très appréciable, surtout en pvp.

Du pvp, parlons-en ! En plus de l’AvA (alliance versus alliance) que représente Cyrodil et de l’IC (même si un peu désertée), Morrowind nous propose des affrontements instanciés en 4v4v4 appelés Battleground. Tout d’abord il faut savoir que les alliances ne sont pas pris en compte et que tout le monde est mélangé (mais il faut posseder l’extension pour le moment). Il existe trois modes de jeu différent pour les BG (capture de drapeau, match et mort et domination). En bref du plutôt classique mais efficace. Personnellement j’ai toujours été plus un joueur de BG (battleground, pas beau gosse) que de AvA. Principalement car en AvA j’ai toujours eu du mal à savoir si je servais vraiment à quelque chose parmis toute cette masse de joueur ! Bien sur, c’est un aussi un skill de savoir se détacher de la masse mais je ne le possède visiblement pas… Je pense que les BG peuvent servir d’entrainement au pvp en petit commité quand on ne connait pas très bien les rouages et mécaniques de Cyrodil. De plus, il s’agit d’un fun « instantanné », on n’a pas à chercher le fight. Bon instantanné, oui et non. Il semblerait qu’il y ait un petit bug sur le group finder et qu’il arrive qu’on ne puisse pas rentrer dans un match alors que celui-ci a été trouvé. Bien que non bloquant, une petite perte de temps est à prévoir côté joueur. De plus, il arrive souvent que les équipes ne soient pas complètes, rendant la partie extrèmement déséquilibrée (ex:2v1v4, 2v2v4 etc). Heuresement il est fort probable qu’il ne s’agisse que de bugs qui seront corrigés dans le futur. Un autre point d’ombre au tableau est les récompenses en AP étant un peu faible au vu du temps passé dans un BG. Bien qu’après chaque match on reçoit des objets (de nouveaux sets) par courrier, je pense qu’il aurait été appréciable d’avoir plus de choix de récompense grâce aux BG.

Enfin, notons qu’en plus de tout ça, de nombreux achievements et titres sont disponibles ainsi qu’un skin associé au nouveau trial. 3 nouvelles maisons sont aussi de la partie directement sur l’île de Vvardenfell.

CONCLUSION

Si Morrowind premier du nom (enfin 3e opus mais 1er morrowind, vous voyez quoi…) vous avait conquis, je ne peux que conseiller cette nouvelle aventure. Même sans être un fan avide de MMO, il est possible de s’amuser et de progresser à son rythme tout simplement. Si vous êtes un joueur investit dans ESO, tout ces contenus supplémentaires feront votre bonheur sans aucun doute. En revanche, si vous ne trouviez pas ESO à votre goût (à restester si vous l’aviez essayer uniquement à la sortie, beaucoup de changements depuis) il n’y a probablement pas de quoi changer la done du tout au tout car la formule reste la même. En conclusion, malgré l’absence de nouveaux donjons, ESO : Morrowind est une excellente addition au jeu de base plein de nostalgie qui offre également de nombreuses additions fort intéressantes qui ne vous laisseront pas d’ebony (limite celle la mais je voulais faire du RP un peu…) pour peu que vous appréciez ESO ou tout au moins la célèbre saga.

 

Vous avez aimé notre critique de The Elder Scrolls : Morrowind ?
Commandez dès à présent le jeu sur la plateforme de votre choix via notre partenaire Amazon

The Elder Scrolls : Morrowind sur PC
The Elder Scrolls : Morrowind sur PS4 – Edition StandardEdition Collector
The Elder Scrolls : Morrowind sur Xbox One – Edition StandardEdition Collector

Bon jeu !

Related posts

Un chef d’œuvre « Made In France »

Un chef d'œuvre "Made In France"


Un chef d'œuvre "Made In France"

Le 25 juin, Ubisoft nous proposera une petite pépite, un jeu que j'attends depuis longtemps : Soldats Inconnus - Mémoires de la Grande Guerre ! Comme vous pourrez le constater dans la vidéo ci-dessous, le jeu est réalisé dans une magnifique 2D au design puissant. La musique et les voix off...

No limits pour Just Cause 3 !

No limits pour Just Cause 3 !


No limits pour Just Cause 3 !

Après un teaser il y a de ça quelques mois, Square Enix et Avalanche Studios dévoilent aujourd'hui le trailer gameplay de Just Cause 3 ! Rico Rodriguez est bien décidé à foutre le bordel sur l'île de Medici en Méditerranée pour éradiquer le Général Di Ravello. Zero limites, 100% action, 100%...

Voici LEGO® BATMAN™ 3: Au-delà de Gotham

Voici LEGO® BATMAN™ 3: Au-delà de Gotham


Voici LEGO® BATMAN™ 3: Au-delà de Gotham

Warner Bros. Interactive Entertainment, TT Games et The LEGO Group viennent d’annoncer aujourd’hui même LEGO® Batman™ 3: Au-delà de Gotham, qui sera disponible au début de l’automne 2014 pour les consoles Xbox One et Xbox 360, les systèmes PlayStation®4 et PlayStation®3, le système portable...