Manou, nouvelle dans La Critique, nous fait part ici de son avis sur La piel que Habito.


LA PIEL QUE HABITO
De Pedro Almodóvar
Sortie le 17 août 2011
Avec Antonio Banderas, Elena Anaya, Marisa Paredes…


Robert Ledgart (Antonio Banderas) est un chirurgien esthétique réputé qui se consacre depuis plusieurs années à la création d’une nouvelle peau dans son propre manoir grâce à la thérapie cellulaire. Une peau parfaite qui aurait permis quelques années plus tôt de sauver sa femme, brûlée sur tout le corps après un accident de voiture.
Oui mais voilà quoi de mieux pour mettre en pratique cette découverte qu’une femme cobaye! (Elena Anaya). Une femme cobaye emprisonnée, à la merci de ce chirurgien sans scrupules et de sa complice qui n’est autre que sa gouvernante et nourrice Marilia (Marisa Paredes).

Autant donner mon avis tout de suite…. j’ai vraiment accroché!! Le film commence tout doucement et pourtant dès les premières minutes vous plongez directement dans le grand bain et de nombreuses questions se bousculent.
C’est sur j’aime les films de Pedro Almodovar mais là… il nous a fait un film complètement différent de tous les autres. Habitué généralement à des films jouant beaucoup sur des comédies légères ou alors carrément sur des films mélo-dramatique. Là il nous emmène sur un nouveau registre, du suspense, une tension palpable jusqu’à la fin et de nombreuses scènes que je qualifierai de « complètement glauque ». Un film qui ne s’arrête jamais, qui vous tiens en haleine du début à la fin. Pedro almodovar ne vous laisse pas pendant le film un seul indice qui vous permettrait ne serait-ce qu’une seconde de comprendre ce scénario. C’est le genre de film ou tu comprends rien au début et au fur et à mesure ta mâchoire tombe!!

Pour les acteurs, Antonio Banderas a pris un petit coup de vieux mais son personnage de chirurgien sadique et sans scrupules marche à merveille. Elena Anaya (que j’avais vu précédemment dans le film « A bout portant ») est tout simplement magnifique, dans son jeu comme physiquement. Un corps sublime qui à mon avis est certainement passé pour certaines scènes à la palette graphique, mais néanmoins… respect! Ce que ce film a en commun avec tous les précédents films de Pedro Almodovar c’est des sublimes images et cette façon qu’il a de toujours mettre les femmes en valeurs.
Pour les petits points négatifs, j’avoue que vers la fin j’ai trouvé une ou deux scènes un peu longue et que les fameuse scènes carrément et complètement « GLAUQUE » mettent un peu voir beaucoup mal à l’aise surtout quand il en remet une seconde voir une troisième couche.

Pour terminer, je sais que beaucoup diront « Je ne suis pas » ou « Je n’aime pas » les films de Pedro Almodovar, et bien alors allez-y car ce film est complètement différent de ce qu’on appelle « UN Pedro Almodovar ».

Pourquoi aller voir « Le piel que Habito » au cinéma :
– Un scénario intense et bourré de suspense
– Des acteurs incroyables
– Parce que c’est selon moi un des meilleurs films de Pedro Almodovar
– Et aussi pour le magnifique corps d’ Elena Anaya!! Mon dieu cette fille est sublime…et c’est une femme qui le dit!

Ce qui pourrait vous ralentir:
– Des scènes « choc » qui a répétition commence a lasser.
– Des longueurs sur les dernières minutes du film
– Si vous n’êtes pas plus ça intéressé par les films de Pedro Almodovar

Mon buzz : 3,5/5



C’était Manou pour sa première critique!!





About Author

BB

Créateur et Rédacteur de bbbuzz.fr. Fan de comics, je suis ce qu'on peut nommer un gros geek barbu.

1 Comment

    J’avais grave envie de le voir Manou. Tu m’as rassuré sur le fait que c’est bien un film de suspens et pas un mélodrame; Non pas que je n’aime pas ces mélodrame mais pas tous. Et déjà dans certains il savait manier le suspens donc dans un film « criminel » il doit assuré.

Comments are closed.