Nouvelle critique cette semaine, La Critique du Gamer.
Pour cette première critique, attaquons nous à :


Call of Duty : Modern Warfare 3
Sortie le 8 novembre
PS3, XBOX 360 et PC

Oui je sais, Call of Duty Modern Warfare 3 ne sort officiellement que le 8 novembre. Pourtant, certains vendeurs ont déjà commencé à les vendre et certains chanceux ont pu déjà se les procurer. C’est mon cas.
Pour cette critique, je ne parlerais que du mode histoire car pour le moment, les serveurs d’Activision semblent rencontrer des problèmes et le mode multi-joueur est inaccessible.

Call of Duty Modern Warfare 3 se déroule presque quelques heures après la fin du n°2. Cette fois-ci, la Russie attaque le monde entier. Mais Price et Soap seront encore là pour contrer les plans de Makarov. On se retrouve donc dans une ville de New York complètement dévastée.

On a beaucoup parlé de la beauté des graphismes de Battlefield 3. Néanmoins, COD MW3 n’a pas à rougir. Nous avons ici des décors très beaux et une belle profondeur de champ. Mais ce n’est pas ce qui fait la force de ce 3ème opus.
La force de COD MW, c’est son scénario. On se retrouve plongé ici dans un film d’action hollywoodien. Pas une seconde de repos. Ça tire partout, ça explose, ça se bouscule, ça s’écroule…

Comme un bon film d’action, on se laisse emporter par l’histoire, par les personnages et on progresse à toute vitesse à travers les 3 actes que comporte le mode histoire. Alors oui, vous allez me dire que 3 actes, ce n’est vraiment pas beaucoup. Il est vrai que le mode solo se termine assez rapidement. Pour ma part, j’ai terminé les 3 actes en 5h et 20 minutes. Mais ne vaut-il mieux pas jouer un scénario intensif de 5h plutôt qu’une histoire plate de 8h?

Un mode histoire qui enthousiasmera un bon nombre de joueurs de part le monde. En effet, le scénario nous fera traverser la ville de New York, de Paris, de Londres, mais aussi la Sibérie, l’Afrique et j’en passe…
Quel plaisir de pouvoir arpenter les rues de Paris le fusil à la main malgré de grandes libertés prises avec l’emplacement des différents quartiers représentés.

En conclusion, c’est un véritable plaisir de retrouver la licence des Modern Warfare sur console. Le mode histoire est fidèle à ce qu’il était dans les précédents opus, c’est à dire violent, bourré d’action, sans temps mort. Comme un très bon film d’action à gros budget, on ne s’ennuie pas une seconde. La difficulté est bien jaugée et même si le mode histoire se termine entre 5 à 6h, on ne boude pas notre plaisir.


C’est donc sans hésitation que je donne à COD MW 3 la note de…

Buzz : 4/5


Concernant le mode multi-joueur, je ferais une mise à jour la semaine prochaine.

En Bonus, retrouvez le trailer Live de Call of Duty Modern Warfare 3 avec Sam Worthington, Jonah Hill et Dwight Howard. Ça vaut le coup d’œil, vous pouvez me croire!

About Author

BB

Créateur et Rédacteur de bbbuzz.fr. Fan de comics, je suis ce qu'on peut nommer un gros geek barbu.

5 Comments

    Enorme le trailer en live !!! Bon ben je crois que c’est celui-là que je prendrai. Je préfère un solo bien foutu. Je choppe le deux en occaze et j’enchaîne sur celui-là. Merci pour la critique.

      Le solo, c’est vraiment un régal. Pour comprendre l’histoire, faut avoir fait le 1, le 2 et enfin le 3 puisque tout se suit et on retrouve les même personnages. Mais l’histoire, même si elle est courte, a l’intensité d’un bon film d’action. C’est comme regarder un DIE HARD ou ton personnage se retrouverait toujours dans des situations pas possible, c’est comme vivre la fusillade de HEAT tellement ça tire de partout…
      Franchement, que du bonheur.

      Le plus, c’est qu’ils s’arrange pour qu’au fil des 3 opus, tu te sois lié « d’amitié » si on peut dire au personnage que tu incarnes, ce qui fait qu’au moindre problème rencontré par l’un d’eux, tu le vis comme ci tu allais perdre un ami de 20 ans.

      C’est tellement prenant que tu as du mal à te dire « Bon j’arrête après ce chapitre, promis ».

      😀

    mais la fin est une vrais fin cette fois?

    Je peux pas vraiment le dire, pour pas trop en dévoiler.
    C’est une bonne fin.
    😉

    hehehe 🙂

Comments are closed.