La Planète des singes : l’Affrontement
Scénario 80
Réalisation 100
Acteurs 60
Audio 80
Image 80

J’ai encore souvenir de l’excellent reboot La planète des Singe : Les origines, avec la bonne interprétation de James Franco dans le rôle de Will Rodman, l’interaction touchante de César et Charles Rodman. À la fin de celui-ci, César avait gagné sa liberté et celle des autres singes. Bien sûr j’en voulais plus. Savoir ce qu’il se passerait après cette rébellion comme connaître et voir la naissance, l’évolution de cette société de singe, ce point critique amenant à un affrontement inévitable, et surtout voir ce basculement vers la domination des singes sur l’Homme.
Je dois dire que ce film a grandement répondu à la plupart de mes attentes..

Summary Rating: 80.0% 80 Oh Oui !!!

La Planète des singes : l’Affrontement

J’ai encore souvenir de l’excellent reboot La planète des Singe : Les origines, avec la bonne interprétation de James Franco dans le rôle de Will Rodman, l’interaction touchante de César et Charles Rodman. À la fin de celui-ci, César avait gagné sa liberté et celle des autres singes. Bien sûr j’en voulais plus. Savoir ce qu’il se passerait après cette rébellion comme connaître et voir la naissance, l’évolution de cette société de singe, ce point critique amenant à un affrontement inévitable, et surtout voir ce basculement vers la domination des singes sur l’Homme.
Je dois dire que ce film a grandement répondu à la plupart de mes attentes…

***

LA PLANÈTE DES SINGES : L’AFFRONTEMENT
Titre original : Dawn of the Planet of the Apes
Par Matt Reeves
Avec Andy Serkis, Jason Clarke, Gary Oldman…
Le 30 juillet 2014
Durée 2h11

Synopsis
ne nation de plus en plus nombreuse de singes évolués, dirigée par César, est menacée par un groupe d’humains qui a survécu au virus dévastateur qui s’est répandu dix ans plus tôt. Ils parviennent à une trêve fragile, mais de courte durée : les deux camps sont sur le point de se livrer une guerre qui décidera de l’espèce dominante sur Terre.

 
_La-Planete-Des-Singes-Affrontement_Image4_BBBuzz
 
_La-Planete-Des-Singes-Affrontement_Image1_BBBuzz
 

L’immersion est totale ou tout du moins quasi-totale…
La mise en scène de Matt Reeves est époustouflante ! Et il se devait de l’être vu l’absence de suspense dans le dénouement de l’histoire. Il ajoute donc à ce deuxième volet une touche plus sombre que le précédent. Rien d’étonnant au vue de ses réalisations (Cloverfield, Laisse-moi entrer) et au vue du l’épilogue annoncé. De plus, l’ajout d’une motion capture plus performante rendant ces singes plus réaliste, ainsi que le jeu/la gestuelle bluffante d’Andy Serkis ont certainement contribué à la qualité des séquences et de la mise en scène. Je me suis retrouvé immergé dans cette société. J’y ai aperçu l’émergence d’une culture, d’une politique, d’une identité communautaire. Du bonheur !!
Il a su la mettre en parallèle avec celle des humains, qui est en déclin. Mettre en évidence certaine convergence tel que la trahison, la vengeance, la violence, mais aussi l’envie de paix, de vivre ensemble. C’est sur ces différents points à la fois divergents et surtout convergents que Matt tisse peu à peu, par des séquences magnifiques, son histoire vers un final de plus en plus sombre.

 
_La-Planete-Des-Singes-Affrontement_Image3_BBBuzz
 
_La-Planete-Des-Singes-Affrontement_Image2_BBBuzz
 

Une 3D très accessoire…
Bien que cela puisse faire la différence dans certain film, la 3D est à mon sens peu utile dans celui-ci. Si à la limite pour deux, trois scènes telles que les singes sur le Golden Gate, ou la scène finale dans la tour…
Deuxième point faisant « accessoire », c’est la présence de certains acteurs. Dreyfus (Gary Oldman) campe un chef « patriarche » peu charismatique et convainquant, Malcom (Jason Clarke) trouve son utilité que dans les interactions avec César, et Ellie (Keri Russel) est, comme dans le précédent opus, la potiche, petite copine du héros humain. Ces personnages manquent de profondeur. Mais rien d’étonnant puisque la volonté de ce film est d’accentuer notre regard sur la société simiesque comme nous l’a expliqué Andy Serkis lors de sa présentation parisienne (que vous pouvez retrouver ici). Dernier point, l’intrigue est prévisible. Bon c’est vrai nous connaissons le devenir de cette histoire par les réalisations précédentes. Donc c’est sûr on se doutait que sur ce point il n’y aurait pas de surprise

 
_La-Planete-Des-Singes-Affrontement_Image5_BBBuzz
 
_La-Planete-Des-Singes-Affrontement_Image6_BBBuzz
 

Conclusion
Ce film est une réussite. Je ne peux dire s’il est plus ou moins bon que le précédent (il m’a sans doute manqué cette intimité touchante qu’avait installé Rpupert Wyatt entre César/Will/Charles dans Les Origines). Il est simplement différent. Il est plus sombre, plus violent et axer sur les singes. Et je l’en remercie ! On commence à s’immerger dans une planète des singes en devenir et commence à me faire oublier cette version « chevaleresque » de Tim Burton.
Pour le denier volet, prévu normalement en 2016, on devrait évidement voir le basculement vers une domination totale des primates sur le monde. Au vue du personnage qui commence à se construire, je suis également pressé de voir le basculement idéologique de César ou si ce n’est pas le cas, de voir comment la situation lui a échappé. Car on se souvient tous de la suite annoncée (Bombe atomique, déni de leur religion sur leur origine via leurs Rouleaux Sacrés qui affirme que « le Tout Puissant a crée le singe à son image »)…

 

***

La bande-annonce vost


 

La Planète des singes – l’Affrontement : Projection des survivants

Un film qui a été projeté par la 20th century fox dans un vieux hangar désaffecté lors d’une projection exceptionnelle que vous pouvez revivre en cliquant ici.

Alors?
Irez-vous voir La Planète des singes : l’Affrontement ?
Parlons-en dans les commentaires ci-dessous et si vous avez aimé cet article, partagez-le !

Related posts

Alien: Covenant

Alien: Covenant


Rating: 51.0%

Alien: Covenant

Rating: 51.0%

Après un Prometheus qui s'éloignait un peu trop de ce que les fans se faisaient de l'idée d'un film Alien, Ridley Scott revient aujourd'hui avec une suite intitulée Alien: Covenant. Alors forcément, vous vous demandez tous "Faut-il voir Alien: Covenant ?" surtout que les quelques extraits que...

Sorties Cinéma de la semaine n°257

Sorties Cinéma de la semaine n°257


Sorties Cinéma de la semaine n°257

257ème numéro des sorties cinéma de la semaine et du TRÈS TRÈS LOURD CETTE SEMAINE ! Découvrez une sélection de films à ne pas louper en ce mercredi 23 mars 2016. *** BATMAN V SUPERMAN : L’AUBE DE LA JUSTICE Titre original : Batman v Superman: Dawn Of Justice Par Zack Snyder Avec Ben...

Jack le Chasseur de Géants : Nouvelle bande-annonce

Jack le Chasseur de Géants : Nouvelle bande-annonce


Jack le Chasseur de Géants : Nouvelle bande-annonce

Une nouvelle bande-annonce pour le prochain film de Bryan Singer, au cinéma le 27 mars 2013 : JACK ET LE CHASSEUR DE GEANTS (Jack the Giant Slayer). Le papa des X-men et de Superman returns revient avec les aventures d'un jeune ouvrier agricole du nom de Jack qui ouvre involontairement un...

1 Comment

  1. Yann 21 July 2014

    Moi ça me donne envie.

Comments are closed.