Voici le troisième et dernier volet de la saga du Hobbit, bien entendu réalisé par Peter Jackson. Une sortie attendue par beaucoup de fans de Tolkien ! Le dragon est sorti de sa tanière pour embraser Lake Town, les nains prennent enfin possession de leur bien légitime tandis qu’une bataille se profile, cristallisant la convoitise de celui-ci. Une bien belle perspective nous était donnée à la fin du second volet.

***

LE HOBBIT : LA BATAILLE DES CINQ ARMÉES
Titre original : The Hobbit: The Battle of the Five Armies
Par Peter Jackson
Avec Martin Freeman, Richard Armitage, Evangeline Lilly…
Le 10 décembre 2014
Durée 2h24

Synopsis
Atteignant enfin la Montagne Solitaire, Thorin et les Nains, aidés par Bilbon le Hobbit, ont réussi à récupérer leur royaume et leur trésor. Mais ils ont également réveillé le dragon Smaug qui déchaîne désormais sa colère sur les habitants de Lac-ville. A présent, les Nains, les Elfes, les Humains mais aussi les Wrags et les Orques menés par le Nécromancien, convoitent les richesses de la Montagne Solitaire. La bataille des cinq armées est imminente et Bilbon est le seul à pouvoir unir ses amis contre les puissances obscures de Sauron.

TheHobbit_01_BBBuzz

Un film mal rythmé et trop « éparpillé »
L’introduction avec Smaug le destructeur est sublime ! La montée en pression vers le conflit inter-ethnique est bien réussie. Mais voilà, les longueurs trop nombreuses et les personnages mal travaillés concluent malheureusement cette trilogie. Les scènes de batailles sont trop longues. Il y a une utilisation prononcée du travelling et des changements de lieu qui donne un effet de rythme, mais uniquement les dix premières minutes. Rien d’étonnant à tout cela au regard du nombre de personnages introduit, ce qui donne bien moins d’importance au personnage principal Bilbo. Les faiblesses sur la définition de l’identité de chacun des protagonistes, déjà perçues dans le second volet, s’accentuent ici et le sentiment d’éparpillement également.

TheHobbit_02_BBBuzz

L’histoire d’amour Tauriel/Kili/Legolas reste fade et sans intérêt. La folie de Thorin devient vite pesante. Les duels supers méchants/supers gentils sont trop nombreux. Cela donne l’impression d’assister à une introduction démesurée de personnages pour répondre à la nostalgie des fans de la précédente trilogie. Alors oui, le combat entre Thorin/Azog trouve son intérêt via l’antagonisme construit par Peter. Par contre, les autres duels font figure d’habillage, surtout celui avec Tauriel.

TheHobbit_03_BBBuzz

La miss en image d’un univers
Les images de Peter Jackson, appuyées par des effets spéciaux de qualité, sont malgré tout un plaisir. La scène d’ouverture avec Smaug est magnifique ! Voir les Armées se mettre en branle les unes contre les autres ou la mise en place du mur de boucliers des nains furent de bonnes séquences. Les paysages sont tout autant sublimes, à l’image du fleuve et de la chute gelée. Les fans des acrobaties improbables de Legolas vont être aussi servis, tout comme les friands de combats de magiciens contre magiciens. Les nombreuses d’introductions faites au Seigneur des Anneaux sont plaisantes. Mais la liste s’arrêtera là…

TheHobbit_04_BBBuzz

***

Conclusion
Cette épopée était prévue en deux volets par Peter Jackson mais la production en a décidé autrement. Malheureusement, cela s’en ressent. Les scènes longues des combats, les personnages mal construits sont trop nombreux et supplantent la qualité des rares personnages bien étoffés. La mise en images réalistes des combats est magnifique, les paysages sont époustouflants, les créatures tolkiennesques saisissantes. Mais la qualité des effets spéciaux ne suffit plus à attribuer un cinq étoiles à un film. Ce dernier volet m’a particulièrement déçu.




Parlons-en dans les commentaires ci-dessous et si vous avez aimé cet article, partagez-le !

About Author

Mak' Kak

Rédacteur sur bbbuzz.fr, c'est notre mascotte, notre petit hipster !