Alors que la dernière saison s’est achevée en 2014, j’avais envie de revenir vers vous avec une critique de cette magnifique série qu’est Sons of Anarchy. Lancé en 2008, cette série, créé par Kurt Sutter (Otto dans la série), aussi à l’origine de la série The Shield, nous fait suivre les aventures mouvementées d’un club de motards dans la charmante petite ville de Charming. Des motards soucieux de protéger leur ville des dealers mais n’hésitant pas à sortir très souvent du cadre légal. Dans ce contexte critique, le jeune Jax Teller est partagé entre l’amour qu’il porte à sa confrérie et l’appréhension grandissante qu’il nourrit en voyant l’anarchie et le banditisme qui règne dans son club…


SONS OF ANARCHY
par Kurt Sutter
avec Charlie Hunnam, Katey Sagal, Kim Coates…
De 2008 et 2014
7 saisons – 92 épisodes
Actuellement sur NETFLIX

Rock n’ Roll, Cuir, Alcool, sexe et violence, c’est le doux cocktails que vous propose Sons of Anarchy et pour le consommer il vous faudra avoir l’estomac bien accroché ! Non pas que la série soit gore, car il en existe beaucoup d’autres qui pourraient vous donner la nausée, mais parce qu’elle mettra vos émotions à rude épreuve. Car au début de la série, dès les premiers épisodes, il vous sera facile de les détester ces motards. Malgré son coté « beau gosse » qui en fera fondre plus d’une, Jax Teller n’est pas un bon garçon, encore moins ses amis de Samcro. Mais l’intérêt de la série Sons of Anarchy, c’est qu’elle va réussir à complètement vous retourner. Vous finirez par aimer Jax Teller et comprendre ses motivations, voir même accepter la manière toujours violente d’y arriver. Vous trouverez Gemma sa mère, adorable dans sa volonté de protéger sa famille, puis finir par la haïr. Sons of Anarchy, durant ses 7 saisons, va mettre vos convictions à l’épreuve et vous montrer que personne n’est parfait, personne n’est vraiment intègre et qu’il y a toujours un levier, un axe à exploiter qui fera basculer la plus sage des personnes.

L’autre grand interêt de la série Sons of Anarchy, c’est son casting ! Et là, les fans de la série THE SHIELD (dont je fais partie) seront enchanté de retrouver presque tout le casting dans Sons of Anarchy ! Quel bonheur de les revoir durant quelques secondes, quelques minutes ou carrément plusieurs épisodes à l’écran. Ils sont tous là : Vic Mackey, Claudette, Aceveda, Dutch, Ronnie, Lem et j’en oublie ! Mais ces personnages là ne sont que secondaire, c’est à Samcro et aux membres des Sons que vous aller vous attacher. Peut-être même aurez-vous un préféré, par forcément Jax. Si c’est le cas, faites attention car dans Sons of Anarchy, personne n’est intouchable et votre petit cœur ne pourra peut-être pas supporter la disparition de certains personnages, même importants ! Malgré ça, comme avec une drogue dure, vous aurez envie d’y revenir. Les saisons s’enchainent rapidement car elles sont très bien construites. Les intrigues, les magouilles, les meurtres se mettent en place doucement épisode par épisode jusqu’au grand final qui, je vous l’assure, vous laissera sans voix à chaque fin de saison mais avec bien sur un fil rouge pour vous maintenir dans la série sur la saison suivante…

CONCLUSION

Sons of Anarchy ne vous laissera pas de marbre. Vous allez adorer les détester ! Comme pour la série The Shield, vous allez vous détester d’aimer autant ces gangsters qui n’hésitent pas à faire usage de la violence, allant même jusqu’aux meurtres. Les saisons sont tellement prenantes que vous ne verrez pas les épisodes défiler. Moi-même, qui est déja vu les 7 saisons, je me surprends à retomber dans les pièges du scénario lors de mon second visionnage et c’est extrêmement jouissif ! Le seul point négatif est que lorsque la série se terminera, vous aurez surement envie d’enfiler un cuir et de passer votre permis moto pour chevaucher les routes de votre beau pays en Harley Davidson !
« Hell Yeah »



Sons of Anarchy – Bande-annonce VO Saison 1




Connaissez-vous la série ?
Dites le nous dans les commentaires ci-dessous.

About Author

BB

Créateur et Rédacteur de bbbuzz.fr. Fan de comics, je suis ce qu'on peut nommer un gros geek barbu.

1 Comment

    J’ai vu deux fois la série complète. C’est vrai qu’il y a des scènes assez dures mais tout le scénario est bien écrit.
    Même si tous les personnages sont des ordures, chacun dans son genre, on ne peut s’empêcher de d’être de leur côté quand ils sont en difficulté.
    La fin est belle et juste.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Que font 5 + 5 ?
Please leave these two fields as-is:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.