Infamous First Light
Scénario 60
Graphisme 100
Gameplay 80
Audio 60
Fun 100

Je termine rarement mes jeux alors quand c’est le cas, c’est qu’il y a vraiment un énorme potentiel et un plaisir extreme manette en main. C’est le cas ici. Alors joueurs PS4, que vous ayez ou non fait InFamous Second Son, n’hésitez pas une seconde et foncez sur First Light !!!

Summary Rating: 80.0% 80 Oh Oui !!!

Infamous First Light

Autant vous prévenir, j’ai adoré InFamous Second Son, premier jeu entre mes mains sur ma belle PS4. Alors forcément, quand j’ai vu qu’on allait nous proposer un DLC ou nous pourrions jouer avec Fetch, la bioterroriste au pouvoir du néon, j’étais sur un petit nuage. Alors forcément, quand ce jeu est sortit en version boite et DLC, je n’ai pas hésité. Le Playstation Plus nous proposait de télécharger gratuitement le jeu mais c’est Playstation France qui m’a envoyé la version boite dont voici ma critique.

***

IN FAMOUS FIRST LIGHT
Édité par Sony Computer Entertainment
Développé par Sucker Punch Productions
Sortie en France le 27 aout 2014
Type action/aventure
PS4
Disponible en version boite ou dématérialisée


Scénario
Incarnez Abigail Walker, alias Fetch, la première (et plus puissante) porteuse à pouvoir manier les néons. Séparée de son frère avec qui elle vivait dans la rue, Fetch va devoir tenter de survivre et apprendre qu’on ne peut faire confiance à tout le monde. Au final de l’aventure, vous naviguerez d’un souvenirs à l’autre tout en n’oubliant pas de survivre dans le présent et d’augmenter vos pouvoirs. Un scénario au final assez simple mais terriblement efficace. Même si la fin est connu de tous les joueurs d’InFamous Second Son et qu’on devine les retournements de situation, on se prend d’affection pour cette jeune rebelle qui est finalement moins « tête à claques » que Delsin Rowe dans InFamous Second Son.

inFAMOUS™-First-Light_02_BBBuzz

Oh M****! C’est super beau!
Alors que le moteur du jeu n’a pas changé d’un pouce, je trouve la version First Light beaucoup plus belle que Second Son. Surement parce qu’ici, nous utilisons non-stop le pouvoir le plus spectaculaire du jeu : le néon. Les effets de particules sont magnifiques tout comme les reflets liquides. Les visages sont très bien modélisés et très expressifs. On verserait presque une petite larme devant la détresse de Fetch. Car elle, elle ne se gêne pour sangloter durant tout le jeu… « Mais tu vas arrêter de chialer!!?? »

inFAMOUS™-First-Light_03_BBBuzz

Une prise en main rapide
InFamous Fist Light se déroule avant les évènements de Second Son mais vous pouvez jouer à cet opus sans forcément avoir joué au premier. C’est pour cela que le début du jeu vous propose un tuto assez simple pour rentrer le plus rapidement possible dans le jeu. Même si vous connaissez déjà le gameplay, vous prenez quand même beaucoup de plaisir. Car voilà, la force d’InFamous c’est l’intelligence et la facilité de son gameplay. Très rapidement, les pouvoirs se développent et on a alors une vrai liberté. On traverse la ville à grande vitesse et on prend autant de plaisir à suivre la quête principale qu’à faire les petites missions annexes. On s’amuse et c’est un vrai plaisir!

InFamousFirstLight_Image_BBBuzz
De la ville au terrain d’entrainement
Comme dans InFamous Second Son, l’histoire se déroule dans la ville de Seattle, map assez grande qui vous prendra bien plusieurs minutes à traverser d’un bout à l’autre. Le scénario vous amènera aussi à vous battre dans des arènes de combats ou vous pourrez pousser vos pouvoir au maximum. Des arènes que vous pourrez retrouver à tout moment depuis le menu pour tester votre niveau et tenter de battre votre record ou vos chronos.

InFamousFirstLight_Image2_BBBuzz
Le retour du mode photo
Comme dans le premier opus et quelques jeux de la ps4, InFamous First Light vous permettra de partager sur les réseaux sociaux vos plus belles images avec le mode photo. Un arrêt sur image et de nombreux réglages photos disponibles pour sublimer vos plus belles actions.
Dans Second Son, Delsin pouvait tagguer les murs de la ville de Seattle avec ses bombes de peinture. Ici, Fetch peut faire de même mais avec du néon, en utilisant ses pouvoirs et franchement ça envoie du lourd!

InFamousFirstLight_Image3_BBBuzz
Conclusion
InFamous Second Son m’avait déjà marqué par sa qualité et tout le plaisir que l’on pouvait en tiré. InFamous First Light place la barre au dessus. Malgré une ville identique, j’ai pris beaucoup plus de plaisir avec Fetch que Delsin. Les pouvoirs du Néon sont ici poussés au maximum est c’est un pur kiff! Je termine rarement mes jeux alors quand c’est le cas, c’est qu’il y a vraiment un énorme potentiel et un plaisir extreme manette en main. C’est le cas ici. Alors joueurs PS4, que vous ayez ou non fait InFamous Second Son, n’hésitez pas une seconde et foncez sur First Light !!!


Related posts

Assassin’s Creed Unity Parkour en live !

Assassin's Creed Unity Parkour en live !


Assassin's Creed Unity Parkour en live !

Le prochain opus d'Assassin's Creed par Ubisoft va être un gros carton et l'impatience commence à monter chez les fans. En attendant, certains se lancent dans de superbe prochain comme la Team Super Tramp qui réalise ici une spectaculaire vidéo de Parkour dans les rues et sur les toits de...

Stop ! Découvrez Uncharted: The Lost of Legacy !!

Stop ! Découvrez Uncharted: The Lost of Legacy !!


Stop ! Découvrez Uncharted: The Lost of Legacy !!

Le studio Naughty Dog a le plaisir de vous annoncer la sortie de Uncharted: The Lost of Legacy le 23 août 2017, en exclusivité sur PlayStation 4 au prix de 39,99 € ! Uncharted: The Lost of Legacy est d'ailleurs déjà en précommande sur le Playstation Store ici. Uncharted: The Lost...

De nouveaux héros pour Disney Infinity 2.0 Marvel

De nouveaux héros pour Disney Infinity 2.0 Marvel


De nouveaux héros pour Disney Infinity 2.0 Marvel

L’aventure Spider-man suit l’histoire de Green Goblin dans sa tentative de détruire le S.H.I.E.L.D.. Après avoir capturé Venom, il propose à Mysterio de devenir son second pour faire des ravages dans l’univers Marvel. Les joueurs vont donc se battre au cœur de Manhattan, des égouts jusqu’aux...