Deadpool
Scénario 80
Réalisation 100
Acteurs 100
Audio 80
Image 80

Vous l’aurez compris, allez voir Deadpool ! Hommage au personnage du comics dont il fait enfin honneur, ce film saura rassembler les fans de super-héros, d’action, d’aventure, de comédie et… De cul !

Summary Rating: 88.0% 88 Oh Oui !!!

Deadpool

Eh toi ! Oui toi derrière ton écran ! Tu viens ici pour lire la critique de ce putain de Deadpool ?! Ça tombe bien puisque j’ai eu la chance de le voir il y a bien longtemps… On était encore en au mois de janvier mais l’embargo me tenait par les couilles ! Mail reçu, carton d’invitation, rendez-vous au Rex dans la salle numéro 4 (le numéro de la salle n’a aucune influence sur le reste de cette critique). Là, on comprend bien vite que le film Deadpool sera suivi d’une séance de Questions/Réponses avec Ryan Reynolds himself ! Mister Sexiest Man Alive en 2010 ! Eh, doucement les filles !
Bon revenons au film !

***

DEADPOOL
Par Tim Miller
Avec Ryan Reynolds, Morena Baccarin, Ed Skrein…
Le 10 février 2016
Durée 1h46

Synopsis

Deadpool, est l’anti-héros le plus atypique de l’univers Marvel. A l’origine, il s’appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie.

Peut-on parler de super-héros avec Deadpool ? Vulgaire, violent...

Peut-on parler de super-héros avec Deadpool ? Vulgaire, violent…

LE COMICS À L’ÉCRAN

Alors je vous le dis tout de suite, oublions dès maintenant cette putain de version de Deadpool (aussi joué par Ryan Reynolds) dans The Wolverine ! C’était de la merde ! Là on tient LE FILM de Deadpool dont on rêvait ! Celui qui est fidèle au comics ! C’est vulgaire (Christine Boutin, ce film n’est pas pour toi), ça baise pas mal et tout y passe ! Ah oui… Y a du cul, y a de la poitrine et meme du gode-ceinture ! Pire qu’une série HBO ! Mais ce qui fait de Deadpool un super-héros/bad-boy inimitable c’est son humour et là encore pas de déception ! Les gags, les jeux de mots, les insultes et les vannes pleuvent du début à la fin ! Non sans rire, les premiers rires dans la salle sont arrivés seulement 10 secondes apres l’extinction de la lumière et les rires ont continué jusqu’à la dernière seconde du générique de fin ! C’est drôle, c’est con, on adore !!!! En plus, y a de gros cameo bien bien ouf !!!
J’vous ai parlé de la violence ? Deadpool c’est pas un documentaire sur les licornes… Oups ! Spoilers !!!! Les scènes d’action et de combats sont terribles ! Des membres sont coupés, des cerveaux sont éclatés et des viscères étalées ! Enfin un film de super-heros violent ! C’est à ça que devrait ressembler un film sur Wolverine bordel !!!

Au début de chaque grande aventure, il y a une histoire d'amour...

Au début de chaque grande aventure, il y a une histoire d’amour…

SEX, FUN AND BLOOD

Au niveau de la narration, là aussi, ça reste fidèle au comics. En effet, à plusieurs reprise, le personnage de Deadpool brise le quatrième mur, c’est à dire qu’il s’adresse directement à nous. Pas une simple narration, non ! Il nous interpelle nous, spectateurs et interagit même avec la caméra, lien direct entre son aventure et nous. Forcément, au niveau du scénario, Tim Miller et Ryan Reynolds se devaient de repartir depuis le début. Peu de gens, mise à part les geeks dont je fais partie, connaissent le personnage de Deadpool donc il ne fallait pas les mettre de côté. Alors, flashback et découverte des origines difficiles mais toujours drôle de Deadpool. Au niveau de la bande-son du film, là encore… Ah stop ! J’me rappelle ! Quoi ? Tu trouve ça un peu décousu devant ton écran ?
Forcément, je vous conseille non, je vous oblige à voir Deadpool en version originale sous-titrée. Pourquoi ? Parce que je le dis ! Non, je n’ai pas vu la version française mais trop de fois, les versions françaises ont dénaturé la version original. Là, pour avoir les insultes et vannes à la source, optez pour la VOST. Si en plus vous comprenez l’anglais (surtout les insultes genre « dick, fuck, asshole…) alors là, le pied sera total. Surtout qua tout cela s’ajoute une bande-son des plus originale passant d’un bon gros rap sauce DMX avec « X Gon’ Give it to Yo » à de la Pop avec Wham et « Careless Whisper » en passant par du hip-hop avec Salt-N-Pepa et « Shoop ».

Deadpool va faire équipe avec une jeune mutante, Negasonic Teenage Warhead.

Deadpool va faire équipe avec une jeune mutante, Negasonic Teenage Warhead.

CONCLUSION

Bref, vous l’aurez compris, allez voir Deadpool ! Hommage au personnage du comics dont il fait enfin honneur, ce film saura rassembler les fans de super-héros, d’action, d’aventure, de comédie et… De cul ! En parlant de cul, quelqu’un aurait le numéro de Morena Baccarin ? Alors le 10 fevrier, décollez votre cul de votre siège et bougez vous au cinéma pour aller voir le plus bad-ass des super-héros : Deadpool ! Wolverine, à la niche !

*** BANDE-ANNONCE VOST ***

Si vous le préférez, vous pouvez voir notre critique vidéo de DEADPOOL ci-dessous. 😉

** Le comité de surveillance de BBBuzz.fr ne cautionne en aucuns cas le ton vulgaire donné à cette critique. **
Cordialement.

Related posts

Découvrez en exclu la superbe scène d’intro de Ghost In The Shell

Découvrez en exclu la superbe scène d'intro de Ghost In The Shell


Découvrez en exclu la superbe scène d'intro de Ghost In The Shell

Découvrez aujourd'hui les 5 minutes inédites du film événement GHOST IN THE SHELL qui sortira au cinéma le 29 mars prochain. Réalisé par Rupert Sanders, on y retrouvera Scarlett Johansson dans le rôle du Major ainsi que Takeshi Kitano ou Juliette Binoche. J'ai eu la chance de voir le film en...

Equalizer : 5 minutes exclusives

Equalizer : 5 minutes exclusives


Equalizer : 5 minutes exclusives

Antoine Fuqua, réalisateur de Training Day, revient le 1er octobre avec Denzel Washington pour Equalizer. Découvrez maintenant un extrait de 5 minutes.   Synopsis Pour McCall, la page était tournée. Il pensait en avoir fini avec son mystérieux passé. Mais lorsqu’il fait la...

Legend

Legend


Rating: 64.0%

Legend

Rating: 64.0%

Legend est a saluer par la très bonne prestation de son arteur principal Tom Hardy. A lui seul, il interprète les deux frères Kray et leur donnant une gestuelle, un comportement et une élocution propre. Malheureusement, le film souffre de quelques lenteurs...

2 Comments

  1. Bifco 8 February 2016

    je tiens à préciser un truc dans le comics que c’était pas forcément vulgaire mais plutôt atypique non conventionnelle. C’est devenu gore et vulgaire parce qu’il vise un publique +16 comme tu fais la remarque. Ça reste un antihéros. C’était le moment infos de la journée merci 🙂

  2. Mak’ 9 February 2016

    J’ai Surkiffé !!!!!!!!!!!! L’anti-héros irrévérencieux comme on les aime !!! Merci Miller et Reynolds vous avez réussi à me faire oublier la version pourrie du Deadpool fracassé dans Wolferine… Et l’auto-dérison sur lui-même (Ryan Reynolds), les clins d’oeil /critiques sur certain film (ex Taken!! krkrkr >> « Quel père pourri! »), sa coloc !!! ET CETTE BANDE SON >>>>>>> Salt-N-Pepa + DMX !!!!!!! XOXOXO
    Par contre je n’ai pas trop kiffé la fin « happy ending »… Deadpool ce n’est pas un fucking romantique! Mais je pardonne vu la séquence post-générique. ;p
    PS: Entièrement d’accord avec toi sur une version Wolfi plus badass !!!

Comments are closed.